FAQ

Comment prodéder pour commander des produits personnalisés ?

Vous pouvez passer votre commande directement sur notre boutique en ligne www.earcare-store.com.
dès réception de votre commande, les coordonnées d'un audioprothésiste partenaire ainsi qu'un formulaire de prise en charge vous seront adressés. Vous pourrez alors prendre rendez-vous et nous adresser vos empreintes.
Le délai de fabrication est d'environ 15 jours et vous est confirmé le jour de la réception de vos empreintes.
Votre commande est ensuite expédiée par poste ou transporteur, selon le mode que vous aurez choisi.

Quels sont les différences entre les matériaux souples (silicone) et durs (acrylique) ?

Lorsqu'une étanchéité parfaite est nécessaire pour obtenir une opturation et une isolation complète, les matériaux silicone soupples sont incontestablement plus confortables. En effet, la compression des tissus, inévitable avec les matériaux acryliques pour obtenir cette isolation, peut rapidement devenir inconfortable, voire douloureuse, après quelques heures d'utilisation. Avec des matériaux souples, la compression est nettement moindre et l'isolation, indispensable pour l'efficacité des protecteurs auditifs ou la qualité audio des in-ear-monitors, est obtenue sans forcer sur les tissus, et sans sensation douloureuse. Cette technologie de production, plus délicate et complexe, est, le plus souvent délaissée au profit des techniques de fabrication rapide produisant uniquement des matériaux durs.

On appréciera également les silicones lorsqu'un insertion profonde est nécesaire. C'est le cas des protecteurs auditifs qui, sans cette insertion profonde, provoquent une sensation de résonance liée à l'oburation du conduit auditif. Les protecteurs auditifs en silicone permettent ainsi une insertion profonde (indispensable pour éviter la résonance liée aux parties cartilagineuses du conduit auditif) qui ne peut être obtenue de façon optimale avec des matériaux durs, sans risquer une gène occasionnée par les mouvements de la machoires.

Enfin, les matériaux acryliques restent des alternatives faciles d'utilisation et bon marché, idéales pour des pièces d'oreilles ou l'aspect sur mesure n'est nécessaire que pour assurer un bon positionnement, sans étanchéité particulière, comme les inducteurs intra ou micro écouteurs avec tubes acoustiques.

ACS-Pro vs ER   

Les protecteurs auditifs ACS-pro et ER sont assez proches car ils sont tous les 2 réalisés en silicone, mais présentent quelques différences notables particulièrement au niveau des filtres acoustiques.
Les filtres ER sont les premiers filtres linéaires, conçus pour les musiciens. Leur conception date des années 90 et ils ont pu obtenir, après toutes ces années, une très forte notoriété.
Les filtres ACS-pro sont issus d'un développement beaucoup plus récent et de nombreuses améliorations ont été apportées.
On note principalement :
– une meilleure linéarité, surtout sur les modèles ACS-Pro17 et 26 qui offrent une restitution de la musique plus qualitative.
– un filtre plus petit, qui permet de réaliser des protecteurs plus discrets.
– une technologie de fabrication plus rigoureuse et plus sure car le résultat de l'atténuation est essentiellement lié au filtre, alors que sur les ER, il est très dépendant du perçage du conduit qu'il faut ajuster en fonction de sa longueur, ce qui implique un process long, délicat et fastidieux, parfois négligé par les fabricants.
– une sensation de résonance nettement réduite, car les matériaux et le positionement semi-profond dans le conduit auditif permettent de réduire de façon notable la sensation "oreille bouchée".

Vous l'aurez compris, ACS-Pro est un peu la nouvelle génération ER 

Pro-communicator & clic pour les batteurs ?

Vous êtes batteur, vous utilisez des retours wedge et jouez au clic. Le Pro-communicator peut vous offrir une solution permettant, à la fois, de protéger votre audition, mais aussi de vous connecter à un métronome. En principe, les Pro-communicator ne sont fournis qu’avec des filtres 26 ou 27, car des atténuations fortes sont nécessaires pour apporter une isolation suffisante qui procurera un son de qualité, sans perdre les basses fréquences.
Ceci étant, si vous l’utilisez uniquement pour le métronome qui ne requiert pas une grande définition des basses fréquences, vous pouvez tout aussi bien adapter sur vos Pro-communicator des filtres moins importants (10, 15 ou 17), qui vous donneront une restitution de votre batterie plus qualitative et avec moins de résonance. 
Cela n’est pas prévu sur le site lors de commandes mais nous avons réalisé de nombreux équipements sur ce modèle pour des batteurs qui en sont ravis.
Vous avez donc 2 solutions :
– soit vous commandez le Pro-communicator 26 en précisant que vous souhaitez des filtres 10, 15 ou 17 à la place des 26. 
– soit vous commandez le Pro-communicator 26 avec une paire de filtres supplémentaires 10, 15 ou 17 et vous pourrez ainsi également l’utiliser pour de l’écoute avec un son qualitatif, sans perte des basses.

Comprendre les caractéristiques des casques audios 

La sensibilité
Aussi appelée Niveau de pression sonore (SPL pour Sound Pressure Limit), pression acoustique. Plus elle est grande, plus la qualité audio du casque est bonne. Un casque avec une sensibilité  supérieure à 100 dB sera un casque de très bonne qualité. (On trouve les unités db SPL/1mW pour exprimer cette grandeur)

La réponse en fréquence
Appelée aussi  bande passante, ou  bande de fréquences.
Elle témoigne de la capacité du casque à retranscrire la richesse et la diversité des sons qui composent la musique : des graves (basses fréquences) aux aigüs (hautes fréquences). Plus la réponse en fréquence est large, meilleur est le casque. Un casque avec une réponse en fréquence de 20 à 20 000 Hz (soit 20 Hz à 20 kHz) est un casque de très bonne qualité (plage des fréquences audibles par l'oreille humaine).

La distorsion
Aussi appelée DHT pour Distorsion Harmonique Total.

Plus elle est faible, mieux c'est. Une distorsion inférieure à 0.2% suffit.

L'impédance
Plus l'impédance est élevée, plus le casque pourra retranscrire qualitativement une large plage de fréquence (des aigüs aux graves). L'impédance est donc liée à la réponse en fréquence du casque audio. Une forte impédance permettra également de supprimer le "souffle". Sur les casques de studio ou pour les chaînes HiFi, les impédances sont de plusieurs centaines d'Ohms. Mais attention, plus l'impédance est forte, plus la source audio (chaîne HiFi ou baladeur) doit être puissante pour assurer un volume d'écoute normal. Cela pose un problème pour un baladeur car il devra être utilisé avec le volume poussé au maximum, ce qui consomme beaucoup d'énergie et donc diminue son autonomie. Pour un baladeur, un casque avec une impédance de 50 Ohms est un bon compromis. Il n'est pas conseillé de dépasser les 100 Ohms.
(source: le numérique facile)